Patrimoine

 

Eglise Saint Pierre et Saint Paul

 

Eglise de style Renaissance construite entièrement en pierre de taille. Aux clefs de voûtes sont sculptés et peints des écussons de la famille Pellevé, famille du cardinal fondateur de l'église. Les deux bras du transept et le choeur se terminent en hémicycle. Massifs de pilastres cannelés. Poutres de gloire en bois du XVIeme. La nef n'a pas été achevée. Des mausolées portant des statues de pierre, avec têtes et mains de marbre blanc représentent les seigneurs de Jouy. On y trouve Robert de Malherbe et sa femme, Charles de Pellevé et Hélène de Fay morts en 1547, Johan de Pellevé et Renée de Bouvery morts en 1558 et 1568, Françoise de Pellevé morte en 1666.
Source : http://freeoise.free.fr/communes/lettrej/jouy/index.html

 

Carte postale de l'intérieur de l'Eglise. Vous pouvez consulter la galerie pour voir le reste des cartes postales éditées sur l'Eglise.

 

Article sur l'Eglise par Hélène Mauvais                    

 

Article sur la Poutre de l'Eglise par Hélène Mauvais

 

 

Article sur la restauration des tableaux par Hélène Mauvais

 

 

Article sur le Retable de Saint Roch par Hélène Mauvais

 

 

Article sur l'Eglise par Roland Letailleur

 

 

Article sur l'Eglise de Jouy-sous-Thelle disponible sur le site Internet du magazine Esprit de Picardie : http://www.jouysousthelle.fr/esprit-picardie-eglise  

 

 Photos prises dans l'Eglise au soleil couchant (D. Lommer).

   

Des photos panoramiques de l'Eglise sont disponibles sur la page : http://www.jouysousthelle.fr/photographies-eglise
Voir également l'article : http://www.jouysousthelle.fr/visite-virtuelle 
 

L'Eglise n'est ouverte que pour les Messes et Cérémonies Religieuses ou à  la Visite sur rendez-vous pris auprès de la Mairie en appelant le  03.44.47.52.22.
La clé d'accès pourra alors vous être confiée à la Mairie toute proche, 21 rue de Saint Michel, contre la remise d'une carte nationale d'identité. Cette mesure restrictive nous est imposée avec regret pour garantir la  protection de notre Patrimoine, car cette Eglise "Saint Pierre et Saint Paul"  est classée Monument Historique depuis 1921." 

 

La Chapelle de la Chaire à loups

La Chapelle est isolée au sud des Horgnes. Elle aurait été érigée au milieu du XVIème siècle (car elle existait en 1588) sur un tertre d'une superficie de 323 m².
C'est un édifice rustique en charpente, cantonné de 3 tilleuls séculaires, un quatrième ayant été arraché en 1967 lors d'un ouragan, détruisant une partie du porche qui précédait l'édifice.
Tous les ans il s'y déroulait 2 processions solennelles, le jour de l'Annonciation le 25 mars et la à la fête de la Nativité le 8 septembre, lesquelles rassemblaient de très nombreux pélerins.
Les habitants ont toujours eu une grande vénération pour cette Chapelle qui aurait été bâtie près d''un couvent ou d'un ermitage détruit vers 1432.
Un cimetière particulier jouxtait la Chapelle dans le passé.
Nombreux sont les propos que l'on peut trouver sur la Toile, sur le Web, enfin sur Internet ainsi que sans l'ouvrage rédigé par l'Abbé Bouché en 1890.
Quelques travaux de sécurisation ont été récemment entrepris par la commune, afin de protéger ce patrimoine dans l'attente souhaitée par de nombreux habitants d'une restauration plus importante.

Un brin d'histoire...
Cette Chapelle n’est que le témoignage d’un passé récent, car si l’on se réfère aux « Cahiers Archéologiques de Picardie » (année 1977, volume 4, numéro 4, pages 295 à 299) on peut y lire que « Près d’une voie Romaine qui allait de Beauvais à Petromantalum, à la limite des cités de Veliocasses et des Bellovaques, un théâtre a été découvert sur le territoire de Jouy-sous-Thelle (canton d’Auneuil). L’Orchestra, la cavea et le mur de scène sont bien visibles. Ce dernier a une longueur avoisinant 80 m. La cavea, adossée à une pente naturelle, regarde vers l’Ouest. Un grand nombre de briques de chaînage à l’emplacement du mur de soutènement, et une multitude de tuiles brisées y ont été recueillis sur l’ensemble du site. Le lieu était connu depuis longtemps comme renfermant des vestiges antiques. L’édification sur son emplacement d’une chapelle tend à montrer qu’une certaine tradition survécut après l’abandon du théâtre. ».
Propos extraits d’une œuvre commune des membres de la section OISE du groupe ARTIA (Auteur Philippe BET).

  

 

Souscription auprès de la Fondation du Patrimoine pour la restauration de la Chapelle de la Chaire à Loup

Cette souscription lancée par la Fondation du Patrimoine au début du mois de juin 2009 est toujours ouverte, et il n'est pas trop tard pour y apporter votre contribution, même modeste.
Les sommes versées sont partiellement déductibles des impôts, pour les particuliers comme pour les entreprises, et un dépliant est à votre disposition en Mairie aux heures de permanences.
Pour les personnes nouvellement installées dans la Commune, cette Chapelle érigée au milieu du XVI ème siècle, se situe sur la partie gauche de la route D115 reliant Hardivillers-en-Vexin à Bachivillers, à mi-distance environ.
Elle est repèrable car isolée au milieu des champs et entourée de 3 arbres séculaires.
Des travaux pour sa restauration ont déjà été engagés par la Commune et vont se poursuivre.
Une "Marche en Evangile" au départ de l'Eglise "Saint-Pierre et Saint-Paul" est prévue le samedi 11 septembre 2010 vers 15h30.
 

Pour télécharger le bon de souscription (format PDF)

Articles : 

Convention signée

La restauration de la Chapelle de la Chaire à Loup

Marche en évangile

Marche en évangile... suite

Marche vers la Chapelle - Edition 2012

 

Renseignements communiqués par Roland Letailleur sur la Chapelle

 

 

Le Château de 1349 est détruit.

 

Le Moulin voir l'article correspondant sur la page : http://www.jouysousthelle.fr/moulin

 

Le Monument aux morts

Voir larticle sur : http://www.jouysousthelle.fr/recensement-monument